AccueilActuArgumentsSignatairesContact

Des nouvelles de la pétition...

Suite au dépôt de notre pétition, Mme Najad Vallaud-Belkacem nous a fait savoir que notre dossier était remis au service de la direction générale de l’enseignement scolaire afin "qu’une attention toute particulière soit apportée à son étude".

Conscients de l’importante portée sociale et peu dispendieuse qu’aurait la reconnaissance de notre pétition, nous avons sollicité un entretien avec la DGESCO afin de bien exposer les raisons de notre démarche ainsi que de pouvoir envisager ce qu’il nous serait possible d’entreprendre, ensemble, pour répondre à l’attente des vœux exprimés avec nous par tous les signataires.

La réponse de la DGESCO vient de nous parvenir. Elle est bien évidemment non satisfaisante. Vous pouvez en prendre connaissance ci-dessous.

Nous préparons les suites de la campagne.

Remise de la pétition au Ministère de l’Education Nationale

La pétition pour l’ajout de l’espéranto comme option au bac, signée par 34 881 personnes dont de nombreux élus locaux ou nationaux, a été remise le vendredi 21 mars 2014 au Ministère de l’éducation nationale par une délégation de 5 personnes : Mrs Emmanuel Debanne, coordinateur de la campagne “l’Espéranto au bac”, Guy Cavalier, président de SAT-Amikaro et Axel Rousseau, président d’Espéranto-France, François Lo Jacomo, membre de l’Académie d’Espéranto et examinateur d’espéranto, Dorian Reale-Caron, lycéen de seconde.

PNG - 97.5 ko

La délégation a été très bien reçue et l’entretien a duré plus d’une heure. Notre interlocutrice, cheffe de bureau des lycées d’enseignement général et technologique nous a dit qu’elle avait reçu il y a quelques jours une délégation kurde demandant que le kurde soit admis au baccalauréat, et qu’ajouter une langue n’est pas si simple car l’Inspection Générale doit s’adjoindre un responsable de ladite langue qui valide les épreuves. Elle fera son rapport, mais le Ministère est préoccupé par la réforme des lycées et ne pourra rien décider sur notre demande dans les prochaines semaines. Nous lui avons offert, outre le dossier de la pétition, les deux DVD sur l’espéranto ainsi que d’autres ouvrages.

Il nous faut donc, maintenant, patienter ; … ce qui ne nous interdit pas de prendre contact avec d’autres instances telles que le Conseil Supérieur des Programmes comme cela nous a été conseillé.

Le dossier remis au ministère est à télécharger :

PDF - 500 ko
Dossier remis au ministère pour l’option espéranto au Bac

Pied de page
Selon les termes de la loi numéro 78-17 du 06 janvier 1978 vous disposez du droit d'accès et de rectification des données vous concernant. Pour toutes vos demandes, envoyez un message via la page contact.
Graphisme original de Mathias Bresson - Mis en spip par disilo.net